Pourquoi j’ai attiré un pervers narcissique – comment les éviter –

 

Pourquoi j’ai attiré un pervers narcissique – comment les éviter

Cliquez ici pour prendre rendez-vous avec Cyrille pour s’inscrire: https://h3c.fr/rdv

Hello,

Cyrille ici, thérapeute, coach formateur et éditeur du blog affirmez-vous.com, je vous souhaite la bienvenue dans cette nouvelle vidéo
intitulée
“Pourquoi j’attire les PN, comment les éviter dès le départ – les signes qui ne trompent pas”.

Dans cette vidéo je réponds à une question que l’on me pose souvent en groupe de thérapie, en coaching, et je viens de la voir dans les commentaires, aussi j’en profite pour remercier les personnes qui m’ont posé cette question, et qui me donnent l’opportunité de partager ma réponse avec vous dans cette vidéo, elles se reconnaitront, merci à vous.

Alors, dans cette question, il y a en fait 3 questions et je vais donc répondre aux 3 questions suivante:
1. “Pourquoi j’attire les PN ?”
2. “Comment les éviter dès le départ ?”
3. “Quels sont les signent quoi ne trompent pas”

Allons y gaiement

Première question: “Pourquoi j’attire les PN ?”
J’ai identifié 4 raisons, mais avant de les lister, j’ai une question pour vous:

Vous l’avez remarqué, certaines personnes sont de véritables aimants à PN alors que d’autres ne les croisent jamais?
Pourquoi donc certaines personnes attirent elles les PN et pas d’autres?

Alors comme d’hab, je le rappelle encore une fois mais la perversion narcissique concerne aussi bien les hommes que les femmes, donc lorsque je parle du pervers narcissique il s’agit aussi bien d’un homme que d’une femme.

Je ne vais pas revenir trop longuement sur ce qu’est un ou une PN, j’ai déjà brossé son profil dans une vidéo précédente et dans la vidéo en question, je vous propose 30 questions pour savoir si vous êtes au contact d’un PN. dont je vous met le lien dans la description si vous voulez plus de détail.

Rapidement: Un PN C’est une personnalité toxique, qui vampirise ses victimes, il projette sur elles les parts de lui-même qu’il/elle ne supporte pas.
C’est une personne qui ne se remet jamais en question, s’arrange pour mettre ses responsabilités dans les mains des autres tout en se faisant passer pour l’homme (ou la femme) de la situation. Il/elle dévalorise et isole en commençant par une phase de séduction où il/elle fera les plus belles promesses et les plus beaux cadeaux. Par définition, un ou une perverse narcissique a besoin d’une proie pour vivre, se nourrir de sa substance en vidant sa victime de toute son énergie. Finalement, elle ne sait plus penser, ressentir et vivre sans lui/elle.
Alors contrairement à ce qu’on peut lire ic ou là, NON les pervers narcissiques ne s’attaquent pas aux personnes faibles, c’est tout le contraire ils vraiment ont besoin de quelqu’un de solide, aimant, bienveillant et plein d’énergie sinon, la proie ne les intéresse pas.
Donc, première raison, premier motif, si vous attirez les PN c’est que vous êtes solide, aimant, bienveillant et plein/pleine d’énergie, ça se sont les premiers critères que l’on retrouve toujours chez une proie.

Mais ça ne suffit pas.

Ce qui fait que vous avez attiré un ou une PN c’est … “qui se resembble s’assemble”
Alors détendez vous, je ne suis pas en train de vous traiter de PN, ce que je dont je veux vous faire prendre conscience par cette petite provocation c’est
Que Vos failles respectives se reflètent.
Alors, remarquez que je parle bien ici des failles, pas de la structure de vos personnalités.
C’est à dire qu’un PN a manqué d’amour, de valorisation, de structure, de bases solides pour se construire une estime de soi suffisamment élevée.

Ca ne vous rappelerait pas quelqu’un, dites mois ?
Peut-être bien vous-même, n’est ce pas?
Vous le voyez, vos failles s’emboîtent et lorsqu’on dit que les personnes que l’on attire dans nos vies ne sont que le reflet d’une partie de soi, c’est juste toujours comme cela.
Les autres ne sont qu’un miroir et viennent nous montrer des parties de nous, c’est le service qu’ils nous rendent.

Voilà ce qui, peut-être, a fait que vous avez attiré un ou une PN dans votre vie.
Gardons à l’esprit que les PN ont cette capacité à s’immiscer exactement là où vous avez un manque, un besoin.
Ils scannent littéralement votre être profond et vous disent exactement ce que vous avez envie d’entendre.
C’est l’une des choses les plus déroutantes avec ces personnes.
Donc si vous avez une tendance à attirer les PN
ce n’est donc pas parce que vous êtes PN vous-même, c’est parce que vous avez les mêmes failles.

Autre possibilité ou facteur aggravant, vous avez tendance a vouloir sauver les autres.

Ill faut savoir que les PN ont le chic pour se faire passer pour des victimes. Ils se disent incompris, mal aimés, rejetés, victimes de leur ex, de leurs parents, de leur patron, de leurs enfants,… Bref de tout et de tout le monde. Ils/elles passent instantanément du rire aux larmes, vous disent que vous êtes génial, qu’ils ne se sont jamais sentis aussi bien et en confiance avec quelqu’un d’autre qu’avec vous, et patati et patata.
Vous voulez voir à quoi ressemble un appel à l’aide d’un PN qui se fait passer pour une victime?
Regardez dans les commentaires de mes vidéos, il y a régulièrement des appels à l’aide qui sont comme de gros hameçons auquel il m’est demandé de mordre, d’ailleurs ils sont souvent écris en majuscules pour que l’on voit mieux l’appât. Alors je ne dis pas que les personnes qui écrivent ce type de commentaires sont des PN, je dis simplement qu’elles jouent à un jeu pervers, bien souvent malgré elles en se faisant passer pour des victimes qui attendent qu’un sauveur viennent… les sauver, c’est le fameux triangle dramatique de karman dont nous aurons j’espère l’occasion de parler dans une prochaine vidéo, mais là je m’éloigne du sujet

Si vous êtes, ne fût-ce qu’un tant sois peu, un sauveur ou une sauveuse, c’est BANCO LOTO pour le PN. Vous êtes pris dans l’engrenage, vous mordez à l’hameçon lorsqu’il se fait passer pour une victime. Votre égo sera valorisé, vous vous sentirez investi d’une mission et vous aurez sincèrement envie d’aider votre nouvel ami, votre nouvel amour.
Gardons à l’esprit qu’il y a une grande prétention à vouloir sauver les autres, c’est croire que l’on sait mieux qu’eux, ce qui est bon pour eux.

Et pour le coup c’est du pain bénit pour les PN.
Au début , vous excuserez les débordements, les insultes, la violence physique. Vous mettrez tout cela sur le dos du passé douloureux de votre PN.
En attendant, vous vous éteignez à petit feu.

Personne ne devrait jamais oublier de se respecter pour aider l’autre.
C’est comme l’affirmation de soi, ce devrait être une règle enseignée à l’école.

Enfin 4 ème raison possible qui fait de vous un aimant à PN c’est que au moins un de vos parents est PN
Et oui… Dans bien des cas, on finit par se rendre compte que l’un des parents d’une proie était également un(e) PN.
Du coup vous êtes dans votre zone de confort avec un(e) PN, vous reproduisez tout simplement le schéma que vous connaissez.
Vous avez grandi dans un environnement peu aimant, dévalorisant, violent.
Vous connaissez un schéma de couple et pour vous c’est juste le schéma normal, traditionnel du couple.
Vous ne savez pas qu’une relation peut-être sereine et équilibrée, car vous ne l’avez jamais vécu, vous ne pouvez pas le deviner, ça se comprend.

En plus, si vous avez eu un parent PN, vous n’avez pas appris à vous respecter, à vous aimer, à poser des limites. Et quant à l’amour inconditionnel vous n’y avez jamais goûté non plus, vous pensez qu’il faut accepter l’inacceptable pour être aimé(e), il faut souffrir pour être aimé, Alors, tout naturellement, vous rejouez le match dans votre relation de couple.

Donc voila les 4 raisons possibles, les 4 motifs, pour lesquelles vous avez attiré un, une ou même plusieurs PN dans votre vie:
1.Vous êtes une belle personne, aimante, empathique, bienveillante et pleine d’énergie
2.Vous avez les mêmes failles que le PN, à savoir manque affectif, manque d’amour donc, manque d’estime de vous même, manque de confiance, dévalorisation.
3.Vous avez tendance à vouloir sauver les autres.
4. L’un de vos parents était PN

Première question, c’est fait.

2nde question: 2. “Comment les éviter dès le départ ?”

Disons le tout de suite, c’est possible de les éviter et de ne plus être un aimant à PN et je vais vous donner les signes qui ne trompent pas dans la suite, mais auparavant
prenez d’abord conscience de ce qui, en vous, a fait que vous attirez un PN. Ce sera plus facile de le nettoyer ensuite et vous pourrez y être attentif(ve).
Ensuite, je n’en démordrai pas, faites-vous aider ! Les aimants à PN sont bien souvent des victimes de PN et ils/elles ont besoin de se reconstruire, de remettre les pieds dans la réalité, d’apprendre à se respecter, à s’aimer, d’augmenter leur estime de soi et cela n’est possible qu’avec une personne neutre.
Vous avez besoin d’entendre de la bouche d’un professionnel que vous n’êtes pas fou/folle, que vous avez souffert et qu’il est temps de vous donner le droit de vous reconstruire.
Je vais vous donner les signes pour reconnaitre un PN mais auparavant je vous donne la meilleure solution pour les éviter dès le départ, c’est de nettoyer ce qui fait que vous les attirer par une thérapie sérieuse et en apprenant à vous affirmer. Je le répète longueur de temps car c’est ce que je fais et ce que j’enseigne et je vois les résultats.

Permettez moi de vous dire que l’argument du coût de la thérapie et de la formation, ne tient pas la route car si vous mettez en balance d’un côté ce que vous coûte cette tendance à attirer les PN, le coût émotionnel, le coût de la perte de temps, l’impact financier sur votre carrière professionnel et le coût financier d’une relation avec un PN et que de l’autre côté vous mettez le coût d’une thérapie et d’une bonne formation à l’affirmation de soi avec un vrai coaching, vous verrez qu’investir sur vous est vraiment plus rentable que de continuer à reproduire les mêmes stratégies relationnelles.

La meilleure solution pour les éviter dès le départ c’est de supprimer les causes qui font de vous un aimant à PN.

Mais en attendant de faire ce travail, il y a des éléments qui ne trompent pas pour identifier rapidement un ou une PN

Alors comment faire pour repérer un pervers narcissique plus rapidement, comment faire pour l’identifier rapidement, j’ai envie de dire presque au premier abord?
Quel sont les signes qui ne trompent pas?

Et bien la clef pour identifier un PN c’est tout simplement d’étudier la communication de votre interlocuteur. C’est d’observer comment la personne avec qui vous êtes en contact, en relation communique pour voir si cela correspond à la communication utilisé par le pervers narcissique.
Et bien sûr, pour pouvoir le faire il faut bien comprendre comment communique un ou une PN

Voyons donc comment communique un PN?
Voyons ensemble les caractéristiques identifiables, les caractéristiques remarquables de la communication perverse.

Vous le savez, un PN s’y prend en 2 temps pour accrocher sa proie et la mettre sous emprise.

Le premier temps, La première étape c’est la phase de séduction, c’est la phase durant laquelle le pervers narcissique va vous étudier, il va vous calibrer, il va chercher à savoir ce que vous aimez dans la vie, vos désirs, vos besoins, vos attentes, il va chercher à en savoir le maximum sur vous, pour ensuite vous le servir sur un plateau, pour vous amener tout ce que vous attendez tel le prince charmant ou la princesse, pour que vous viviez une idylle, un miracle de l’amour, un truc incroyable, vous avez l’impression d’avoir trouvé the one, LA personne que vous attendiez depuis si longtemps dans votre vie.

Durant cette première étape le pervers utilise une communication bien spécifique ou il va litéralemment se caler sur vous, il ou elle va dire aimer tout ce que vous aimez, il est toujours d’accord avec vous, il ou elle est va toujours abonder dans votre sens, bref, tout va bien dans le meilleur des mondes, vous avez trouvé votre alter ego et on ne pourrais pas glisser une feuille de papier cigarette entre vous deux.
Donc si vous rencontrez quelqu’un qui, dès le démarrage de la relation aime tout comme vous sur tout les points, est toujours d’accord avec vous, si cela vous paraît trop beau pour être vrai, que ce soit une relation amicale ou plus intime…. Et bien si c’est trop beau pour être vrai et bien justement c’est que c’est trop beau pour être vrai, restez sur vos gardes, méfiance méfiance méfiance.

Au premier abord rien ne distingue ces personnes. Le contact immédiat est facile, la sociabilité est normale et parfois excellente. Ce sont des aspect ténus qui attirent l’attention. Au fil des conversations, on s’aperçoit qu’il y a du flou, des réponses à côté, un discours visant à convaincre sans rapport avec la vérité.
La fréquentation des personnalités perverses provoque un malaise difficile à définir. Je vais y revenir plus tard et vous comprendrez précisément d’où vient le malaise et vous serez à même de comprendre rapidement ce qu’il se passe.
Et toutes les personnes avec qui je travaille disent la même chose, et pourtant je sentais que quelque chose clochait dès le début, donc faites vous confiance et ne cherchez pas à justifier votre ressenti. Si vous sentez que quelque chose ne tourne pas rond, vous n’avez pas à savoir pourquoi vous le ressentez, mais simplement à vous faire confiance, c’est le propre de l’intuition. Trop penser rend manipulable alors faites vous confiance et tout ira bien.

Écoutez votre petite voix intérieure, écoutez votre intuition.

Votre intuition s’exprime dans un langage très simple, soit la sensation est bonne ou bien la sensation vous fait ressentir de la résistance, vous sentez que quelque chose cloche, c’est on ne peut plus simple.

Tout le monde s’accorde pour dire que celui qui écoute son intuition connaîtra toujours la réussite. C’est pourquoi vous devez toujours faire ce qui, au fond de vous-même, vous fait sentir bien.

A l’inverse, vous devez éviter de faire tout ce qui vous fait vous sentir résistant, tout ce qui vous fait ressentir de la résistance.

Si vous acceptez l’idée que vous avez un but dans la vie, il doit correspondre à quelque chose qui vous convient, sinon vous ne serez pas motivé pour l’atteindre.

Vous êtes ici pour être heureux. Vous devez donc tous faire pour être heureux et éviter tout ce qui vous rend malheureux.

Si cette règle prévaut au niveau le plus profond de votre être, elle prévaut à tous les niveaux. C’est pourquoi vous devez faire ce que vous voulez vraiment faire, ce qui vous donne une sensation de bien-être, et éviter tout ce qui vous déplaît, tout ce qui provoque en vous une résistance. Il vous est demandé d’écouter votre conscience.

Si vous n’écoutez pas votre petite voix intérieure, vous serez sujet au chagrin et aux tensions.

Plus vous persistez dans la voie de la résistance, plus vos émotions auront du mal à s’exprimer et moins les événements se conformeront à vos attentes.

À partir d’un certain stade, la résistance que vous conduire genre des réflexions du genre : « Ah j’aurais du écouter cette petite voix intérieure lorsqu’elle me disait d’agir différemment.»

C’est donc qu’à un moment donné, Vous avez donc dû entendre cette voix intérieure, sinon vous n’auriez pas pu vous dire « J’aurais du écouter».

Alors quels autre signe ne trompent pas, quels autres signes permettent d’identifier le PN.

Tout d’abord, le regard
Le regard du PN est caractéristique c’est pour ma part un signe qui ne trompe pas.
Normalement, lorsque deux êtres humains, non pervers, communiquent entre eux, ils se regardent droit dans les yeux, et par intermittence détournent brièvement le regard et ainsi de suite.
Faites le test avec vos proches, prenez le comme un Jeu, ne leur dites rien et observez; c’est flagrant.

Les pervers narcissiques, tout comme les psychopathes, exposent un regard fixe et intense , un regard de prédateur , un regard imperturbable, malaisant, ils ne clignent pas des cils, le regard est vide, sans émotions.
Ne vous y trompez pas hein. Le PN ne se noie pas dans vos yeux, il tente, avec ce regard perçant, de vous hypnotiser et si vous regardez bien au fond de ce regard, vous y trouverez du vide, c’est le vide sidéral et vous y trouverez également une noirceur glaciale.

Ce regard hypnotique a pour fonction de vous captiver.

Ce n’est pas un signe d’empathie, bien au contraire, mais c’est un effort que fait le ou la PN pour affirmer sa domination sur vous, il tente de vous dominer.

Et c’est Par ce qu’il est dénué d’émotions et de sentiments qu’il peut soutenir indéfiniment votre regard pour vous faire lâcher.

Le regard du PN est vraiment particulier et une fois que vous l’avez identifié, il ne peut disparaitre de votre mémoires.
Ce qui est remarquable, le signe qui ne trompe jamais, c’est que leur pupille ne se dilate jamais, je l’avais remarqué avec la PN avec qui j’étais en relation, qd elle faisait semblant d’être amoureuse, sa pupille ne se dilatait jamais et ça c’est un signe qui ne trompe pas, une personne véritablement amoureuse a ses pupilles qui se dilatent lorsqu’elle regarde le sujet de son amour.

Et vous pouvez ressentir l’amour ou l’amitié, la bienveillance, en regardant au fond de ses yeux.

Ce regard envoutant qu’il ou qu’elle vous jette n’a pas uniquement pour fonction de vous subjuguer, de vous séduire au premier contact.
Ce regard de prédateur lui sert à vous installer son emprise en vous impressionnant, en vous affolant, en vous troublant.
Le regard à la fois vide et perçant du pervers narcissique sonde vos failles et vos vulnérabilités, et c’est ce regard qui suscite
ce fameux malaise dont vous parlez toutes et tous.
Au début la proie lutte, essaye de maintenir le cap de son intégrité,
Mais le regard est plus puissant que les mots et tellement plus difficile à repérer et à dénoncer.
Il est plus facile de s’opposer à des paroles qu’à un regard qui contrôle bien plus.

Car le langage non verbal est bien plus puissant de les mots, que le langage verbal, le langage non verbal est bien plus puissant que le langage verbal, car le langage non verbal s’adresse à au sub-conscient alors que le langage verbal s’adresse au conscient.
le langage non verbal s’adresse à au sub-conscient alors que le langage verbal s’adresse au conscient.

Alors qu’est ce que le conscient, l’inconscient et le sub-conscient?

Arrêtons nous quelques instants sur les notions de conscient, d’inconscient et de sub conscient, c’est important:

Notre structure psychique se répartit en 3 « lieux » ayant chacun un mode de fonctionnement caractéristique :

Le Conscient d’abord, c’est ce qui nous est accessible (environ 10% des informations totales). Pour devenir consciente, donc claire et « exister », une information doit passer par le langage : ce qui est conscient peut être verbalisé.

ü L’Inconscient : Par définition c’est ce qui est inaccessible à la conscience, ce dont nous n’avons même pas la moindre idée que ça puisse nous appartenir ; le contenu reste hors d’atteinte sauf en cas de thérapie. Il obéit à sa logique propre qui n’a rien à voir avec ce que nous appelons d’ordinaire logique. L’inconscient est le siège de toutes nos croyances.
Les recherches actuelles le montrent : l’inconscient, ce n’est pas seulement « dans la tête », c’est toute une organisation psychocorporelle. Depuis la fin des années 1980, les neurobiologistes ont mis en évidence que l’inconscient est une mémoire purement corporelle, sans souvenirs, sans désirs secrets ni pensées honteuses. C’est grâce à lui que nous accomplissons les gestes du quotidien : nous laver les dents, sortir de chez nous, sauter dans le métro, rentrer, composer le code de la porte d’entrée sans même nous souvenir des chiffres, automatiquement, sans y réfléchir. Cet inconscient « corporel » explique aussi pourquoi, sans le vouloir, beaucoup d’enfants maltraités deviennent des adultes maltraitants.Cet inconscient « corporel » explique aussi pourquoi, sans le vouloir, beaucoup d’enfants violés deviennent des adultes violeurs. Ils ont intégré dans leur corps les gestes de la violence.

ü Le sub-conscient est la zone intermédiaire entre les deux ; moins inconsciente que l’inconscient, elle ne peut toutefois pas s’exprimer clairement. C’est le domaine des pressentiments, intuitions, malaises diffus, ce qu’on pressent mais qu’on ne peut nommer clairement. C’est par essence une zone confuse, celle d’un ressenti qui ne peut ni se dire, ni se justifier.

La communication perverse, est par essence paradoxale, ce qui veut dire qu’elle envoie deux messages simultanés mais incompatibles : l’un verbal et apparent s’inscrit dans le conscient, l’autre contradictoire, mais passant en général dans le non verbal est enregistré à notre insu par le sub-conscient. C’est une action, une attitude, qui va dire le contraire de ce qui est énoncé verbalement.

On reconnait facilement la communication perverse lorsque ce qui est dit avec des mots entre en contradiction avec ce qu’exprime le corps.
On reconnait la communication perverse lorsque le langage verbal et le langage non verbal sont en contradiction, et c’est ça qui crée le malaise.

Ce qui crée le malaise c’est lorsque le corps dit le contraire de ce qu’exprime les mots.
Car les mots s’adresse au conscient, et langage du corps est enregistré par le sub-conscient, voila pourquoi on sent bien que quelque chose cloche, mais on n’est pas capable de savoir pourquoi.

Alors ça c’était avant de voir cette vidéo car maintenant, vous l’avez compris, si les mots et le corps disent des choses contradictoires, c’est que vous avez affaire à un manipulateur.

Donc voilà comment identifier un manipulateur, un menteur, un acteur, un simulateur.

Je vous donc un exemple grossier, mais vous allez comprendre le principe.

Admettons que l’on se croise dans la rue et que vous me demandiez commet je vais et que je vous réponde:

“OUI CA VA TRES BIEN, MERCI!”

Vous comprenez que le langage verbal dit “oui ça va très bien merci” donc un message indiquant que tout va bien, que tous les signaux sont au vert alors que le langage non verbal, l’intonation de ma voix, l’expression de mon visage indiquent plutôt de la colère voir de l’hostilité c ad que tout les signaux sont au rouge

Cette technique a pour effet direct la paralysie ; c’est comme un court-circuit mental. C’est ainsi qu’on peut faire ressentir de l’hostilité ou tout autre chose sans que rien ne soit émis qui puisse y correspondre voire avec un message énoncé totalement bienveillant. Il n’y a qu’à verbalement être très agréable et prononcer d’un air innocent la phrase qui tue, aborder le sujet qui blesse, ou encore plus subtil avoir l’attitude qui contredit le message…

Par la suite, Seul le langage verbal sera reconnu comme sien par le pervers, les « impressions » ressenties par la victime seront immédiatement disqualifiées….et donc la victime aussi sera disqualifiée !

C’est pourquoi les messages paradoxaux ne sont malheureusement pas visibles pour la plupart des gens : restent les paroles entendues et une drôle d’impression de confusion, de malaise, de tension, que rien ne semble justifier. La plupart du temps la victime choisira par simplicité de s’en tenir au sens littéral du discours, en niant les signaux non verbaux contradictoires , en niant donc son ressenti propre qui n’en continuera pas moins à semer la confusion dans son esprit à son insu, confusion, doute de soi qui poussera la victime d’elle même à adhérer à ce qui lui paraît solide : l’opinion du pervers….et croire de moins en moins à la validité de ses opinions propres.

Cette confusion fait boule de neige, car au delà de l’injonction paradoxale, c’est elle qui permet également la mise en place du paradoxe comme mode de communication, entre autre de faire coexister comme normaux des discours contradictoires. Bien entendu les discours ne doivent pas être trop précis.

Le flou, les non-dits et les sous-entendus règnent en maîtres absolus. Ca peut être je t’aime ou je t’estime ou j’admire tes qualités, suivi de l’éloge des qualités d’une personne dont le caractère et le comportement sont opposés totalement au point qu’estimer l’une est incompatible avec le fait d’estimer l’autre.

Le langage non verbal est en effet utilisé au maximum, en particulier pour culpabiliser : faire la moue, prendre un air contrarié, hausser les sourcils, soupirer, la victime se demande ce qu’on a à lui reprocher. Et comme on ne lui répondra jamais, du coup elle peut être accusée de tout.

Mais le reproche est totalement dénié par l’agresseur qui effectivement n’a rien dit, la victime ne peut donc ni argumenter ni se défendre. Très souvent c’est à l’estime de soi de la victime que le pervers s’attaque. Le message délivré est flou et imprécis.

Dans tous les cas il doit pouvoir se retrancher derrière des paroles du genre « je n’ai jamais dit ça, c’est toi qui te fais des idées ! ».

Et Effectivement il n’a rien dit de concret et on peut mettre des tas d’interprétations derrière ses allusions.

On a vu que le pervers est un comédien né. Le mensonge est sa seconde nature. Il est toujours dans la peau de quelqu’un d’autre. Ses mensonges sont jusqu’au boutismes, même pris la main dans le sac, même face à une Cour d’Assise, il n’avouera jamais. En fait c’est une attitude de défi, à travers ça il jouit d’être le plus fort et de garder le contrôle de la situation.

C’est rarement un mensonge direct, le pervers ne se mouille pas, ne risque pas d’être pris en faute, on dira que c’est une « vérité arrangée » le + souvent un assemblage de vrai et de faux, de sous entendus, de non dits, destinés à créer un malentendu qui pourra toujours être ultérieurement utilisé à son avantage sans qu’il ne puisse jamais être retourné contre lui, puisque comme d’habitude, il n’a rien dit.

Autre signe qui ne trompe pas, le cloisonnement.

Le cloisonnement des relations, le cloisonnement des différents aspects de sa vie.

Pour se protéger le PN divise et cloisonne ses relations pour éviter les recoupements qui pourraient le trahir, pire que les autres se regroupent contre lui car toute la communication perverse est basée sur des fausses vérités, distillés habilement.

Donc s’il ou elle ne veut pas que vous rencontriez sa famille, ses amis ou ses collègues de bureau, il y a anguille sous roche, ne cherchez pas à comprendre, vous êtes face a quelqu’un qui a quelque chose à cacher et ça ne sent pas bon du tout.

Alors voilà, cette vidéo est maintenant terminée, vous savez que pour éviter les manipulateur pervers narcissiques, la meilleure des parades reste d’apprendre à s’affirmer, c’est ce que j’enseigne aux personnes avec qui j’ai le plaisir de travailler, c’est tout simplement le moyen le plus efficace pour ne plus donner prise à la manipulation, c’est le moyen le plus efficace pour se faire confiance, développer son intuition et se mettre à l’abri des manipulateurs définitivement, c’est ce qui va faire fuir les PN vers des personnes plus malléables, plus manipulables, des personnes qui ne savent pas s’affirmer et qui tombent dans les filets des PN encore et encore.

Vous savez également qu’il existe des signes caractéristiques de la communication perverse et vous pouvez maintenant vous entrainer à les repérer:
La séduction à outrance
Le regard hypnotique, envoutant
LA contradiction entre le verbal et le non-verbal
Le cloisonnement des relations.

Cette liste n’est pas exhaustive, il existe d’autres signes caractéristiques de la communication perverse que vous retrouverez dans la formation “affirmez vous et osez”, contactez moi si vous en avez marre d’attirer à vous le PN.

Je vous remercie de m’avoir écouté jusqu’au bout.

Si vous avez des questions, des remarques, postez un commentaire, je vous répondrai avec plaisir.

Si cette vidéo vous a plu, vous pouvez la liker pour le signaler à l’algorithme de Youtube et vous pouvez vous abonner à la chaîne pour ne pas manquer les futures vidéos.

Je vous aime, je vous embrasse, et prenez soin de vous, affirmez vous, faites vous plaisir, et osez vivre vos rêves, La vie est belle

Au revoir

5 Commentaires

  1. t= 14 février 2019
    • Cyrille 5 avril 2019
  2. Dobbie 11 février 2019
    • Cyrille 11 février 2019
    • Cyrille 5 avril 2019

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This