Les conflits, résoudre tu dois

Les 7 étapes pour Résoudre les Conflits par la Communication Assertive

Alors comment s’affirmer ?

Les conflits au travail, à la maison,  vous connaissez ?

Avez vous remarqué comme certaines personnes s’épanouissent dans le conflit ?

Si vous souhaitez gérer et résoudre les conflits, vous avez besoin de vous affirmer.

Cette compétence est particulièrement indispensable si vous êtes en conflit avec quelqu’un qui possède une très forte personnalité ou qui utilise un comportement agressif.

L’assertivité est une compétence extraordinaire, qu’il est vraiment utile d’apprendre. Savoir vous affirmer, même avec votre supérieur hiérarchique ou avec d’autres collègues de plus haut placés – vous donnera l’assurance nécessaire pour pouvoir demander ce dont vous avez besoin dans tous types de situations.

Ce comportement, l’assertivité, a longtemps été confondu, à tort, avec l’agressivité.

L’agressivité prend sa source dans la peur, l’insécurité, et la conviction que l’on doit marcher sur les autres pour obtenir ce que nous voulons.

L’assertivité, au contraire, trouve son origine dans une saine estime de soi et dans la conviction que non seulement nous avons des droits, mais que les autres en ont également

Vous ne laisserez personne vous marcher sur les pieds ; vous défendrez fermement vos droits ; vous savez que vous méritez d’être traité équitablement.

L’assertivité exige du courage et de la détermination pour prendre la parole et demander ce que nous voulons ou ce dont nous avons besoin, mais cela exige aussi de comprendre qu’il est possible de ne pas forcément  obtenir gain de cause.

Si vous savez que vous avez tendance à passer à l’attaque et que vous avez la réputation d’être agressif, comment pouvez-vous transmuter cette énergie en assertivité ?

Si vous savez que vous avez tendance à manipuler et que vous avez la réputation d’être une “anguille”, comment pouvez-vous canaliser cette peur de l’autre pour la transformer en assertivité ?

Si vous savez que vous avez tendance à laisser faire et que vous avez la réputation d’être “docile tel l’agneau qui vient de naître”, comment pouvez-vous transformer cette passivité  en assertivité ?

Tout d’abord, faites le point et évaluez vos modes de communication.

Si vous êtes un communicateur agressif, vous en payerez le prix en suscitant le ressentiment des autres, des tentatives de vengeance et des mouvements de personnel si vous êtes à la tête d’une équipe ou d’une entreprise.

Si vous êtes un communicateur manipulateur, vous en payerez le prix en suscitant la rancoeur et le désir de revanche des autres,  qui auront eu le sentiment de s’être fait avoir. Par ailleurs, votre réputation se dégradera au fil du temps. Là encore, des mouvements de personnels sont à prévoir si vous dirigez une équipe.

Si vous acquérez des compétences en communication assertive, cela permettra d’améliorer considérablement vos capacités de leadership et ainsi que vos possibilités de promotion.

Enfin, si vous êtes un communicateur passif, vous en payerez le prix en éprouvant vous-même du ressentiment et en ayant le sentiment d’être manipulé, intimidé et silencieux. Vous pouvez penser que tel ou telle autre personne est responsable de ce que vous éprouvez ainsi, mais chaque fois que vous n’agissez pas avec assertivité, votre influence personnelle s’érode encore davantage et vous perdez graduellement en estime de vous-même.

La passivité est la voie royale vers le burn-out et le “à quoi bon”.

Personne ne veut être un paillasson ! Personne ne respecte les paillassons – y compris ceux qui se font marcher dessus.

S’affirmer est loin d’être facile et exige du courage, de la détermination et surtout, de l’entraînement. La bonne nouvelle est que c’est une compétence qui peut être pratiquée et maîtrisée en deux mois seulement.

S’affirmer stimule la confiance en soi, l’estime de soi et crée une communication gagnant-gagnant dans laquelle les deux parties seront à l’aise, que chacun ait ou non obtenu exactement ce qu’il demandait.

Voici mon plan de résolution de conflits par la communication assertive en 7 étapes:

1. Établissez un scénario !

Il y a t’il quelque chose que vous avez à dire, mais vous ne savez pas vraiment comment le dire sans que cela ne fasse empirer les choses ?

Rédigez vos remarques, et entraînez vous avec un ami ou un membre de votre famille, tout comme si vous étiez en train de répéter les répliques d’un film ou d’une pièce de théâtre. (L’autre personne peut improviser ou jouer l’avocat du diable😄).

2.Prenez un temps pour respirer.

Si vous êtes facilement submergé  par vos émotions, dans l’instant, et que vous acceptez toutes sortes de choses parce que vous ne savez pas dire non, voici ce que vous devez faire:

Préparez-vous à répondre/dire dans n’importe quelle situation professionnelle, un simple :

« Laissez-moi y réfléchir/vérifier cela et je reviendrai vers vous »

Cette phrase type vous donne la marge de manœuvre nécessaire pour trouver une réponse suffisamment assertive à l’abri des débordements émotionnels.

3.Entraînez-vous à donner votre opinion.

Beaucoup de gens ont une peur panique du conflit ou de la confrontation.

Entraînez-vous à dire:

« J’ai une opinion quelque peu différente. Je crois que … »

Dites cela même lorsqu’il n’y a pas de conflit, parce que si c’est difficile pour vous, plus vous le direz et plus vous vous rendrez compte que personne n’en est horrifié, offensé, ou n’en conçoit immédiatement le projet de vous tuer, plus cela deviendra facile et plus vous prendrez de l’assurance, également.

4.Utiliser “Je” pour dire des choses comme :

« Je ne veux pas que tu… »

« Je préférerais que vous… »

« Je veux que… »

« J’ai bien aimé ce que tu as dit/fait… »

« J’ai décidé de ne pas… »

5.Utilisez des phrases simples exprimant clairement votre position ou votre question.

« Voudriez-vous… ? »

« Acceptons d’être ou de ne pas être d’accord, et allons de l’avant. »

« Je vois que nos opinions divergent. Très bien. Essayons de parvenir à un accord. »

6.Dites l’un de ces “Merci, mais… » :

« Je vais m’en passer »

« Cela ne me convient pas pour le moment. »

« Non merci. »

7. Faites une formation sur l’assertivité ou investissez dans le coaching.

Je crois que vous trouverez cela d’une très grande utilité ! La formation  “Affirmez Vous et Osez”  peut vous aider.

4 Comments

  1. karou 19 décembre 2017
    • Cyrille 19 décembre 2017
  2. Poirier 19 décembre 2017
    • Cyrille 19 décembre 2017

Répondre

Pin It on Pinterest

Share This